Archives des mots clés : Radioactivité

Conséquence de la catastrophe de Tchernobyl

Qu’est ce que l’énergie nucléaire?

 

http://images.vedura.fr/actualite/cheminee-centrale-nucleaire+3002003.jpg

 

L’énergie nucléaire est l’énergie dégagée lors de réactions impliquant le noyau des atomes. On utilise l’énergie de fission dans les centrales nucléaires, c’est à dire lorsque le noyau d’un atome lourd se « casse » en deux ou plusieurs autres noyaux. Les matières radioactives émettent des radiations. Ces matières sont constituées d’atomes instables, qui émettent un rayonnement pendant leur désintégration jusqu’à atteindre une forme stable.

 

Qu’est-ce que c’est la radioactivité ?

Il existe de nombreux types de radiations : la chaleur, la lumière, les micro-ondes et le nucléaire. Les
radiations nucléaires peuvent prendre différentes formes, mais elles présentent toutes une caractéristique
commune : du fait de leur énergie, elles sont capables de « détruire » les molécules, contrairement aux
radiations émises par la chaleur ou le soleil. La radioactivité d’une substance indique le nombre de désintégrations des atomes qu’elle contient. Une substance peut être hautement radioactive pour deux raisons :

1) elle comporte de nombreux atomes radioactifs

2) ses atomes radioactifs se désintègrent très rapidement.

Que provoque les radiations sur notre environnement?

Les radiations nucléaires peuvent détruire les molécules, notamment celles du corps humain. Lorsque les
molécules d’ADN des cellules sont détruites, il existe un risque de développement d’un cancer. Ces
radiations sont donc cancérigènes. Contrairement aux autres substances cancérigènes (les substances
chimiques, par exemple), il n’existe pas de « dose inoffensive » pour la radiation. Pour éviter cela, nos cellules réparent en permanence ces modifications faites par la radioactivité, qui sont similaires à ce que notre organisme produit normalement.

http://prince2rien.free.fr/images/2006/tchernobyl.jpg

 

Est elle dangereuse?

Il n’existe aucune dose de rayonnement sûre. Toute dose de radioactivité, aussi minime soit-elle, est
toxique. Il n’existe pas de limite inférieure. La radioactivité est la plus dangereuse lorsque la source se trouve à
l’intérieur même du corps, par exemple suite à l’inhalation ou l’ingestion des minuscules particules radioactives qui sont rejetées quotidiennement ou accidentellement dans l’environnement par les installations nucléaires. Il
est ainsi communément admis par le monde médical que l’inhalation de 7 micro-grammes (c’est-à-dire 7 millionièmes de gramme) de plutonium provoquera avec certitude le développement d’un cancer des poumons. Mais des rayonnements radioactifs peuvent endommager des tissus cellulaires également à distance, et causer des anomalies telles que des cancers. Selon une règle générale appliquée en radioprotection, chaque dose supplémentaire de radioactivité augmente les risques de dommages sur la santé, et doit donc être évitée.

http://www.bejard.com/LA_RADIOACTIVITE_ARTIFICIELLE_ET_LHOMME/Partie_II_files/tchernobyl-nuage-300486-1245.gif

 

 

Article réalisé par Julien Octrovee et Lucas Darraud.

 

Pour réaliser cet article nous avons utilisé les sites suivants :

http://www.sfen.org/

http://eirikhugotpe.canalblog.com/

http://fr.wikipedia.org

http://www.bejard.com/LA_RADIOACTIVITE_ARTIFICIELLE_ET_LHOMME/La_Radioactivite.html

Les effets de la radioactivité sur le corps humain

Introduction: La radioactivité est un rayonnement de produit chimique qui est trés nocif pour la santé.

 

I°) TABLEAU CONTENANT LES EFFET DE LA RADIOACTIVITE SUR LE CORPS HUMAIN.

Dose en Sv

Symptômes observés

10

Atteinte neurologique (obnubilation, coma) suivi du décès en quelques heures à quelques jours

8

Atteinte intestinale (diarrhée) et respiratoire suivi du décès en quelques jours à quelques semaines

4,5

Dose létale 50 (50 % de mortalité en l’absence de traitement)

3

Premiers signes cutanés (rougeurs de la peau), perte des cheveux

2

Hospitalisation indispensable &emdash; atteinte de la moelle osseuse (anémie, infections, hémorragies)

1

Premiers symptômes cliniques observables (nausées, vomissements)

0,3

Anomalies minimes sur les prélèvements sanguins (diminution du taux de lymphocytes)

0,2

Seuil en dessous duquel on n’observe aucun symptôme des radiations, ni d’effet différé, chez les adultes

0,1

Seuil de 100 mSv en dessous duquel on n’a jamais constaté le moindre effet des radiations sur la santé, même à long terme, et même sur les foetus et les femmes enceintes.

SV : unité  de mesure le  Sievert

Ces symptômes sont observés dans le cas où la dose de radioactivité est reçue en une seule fois ou à l’intérieur d’un délai de quelques jours. Si la dose est délivrée progressivement sur une période de plusieurs mois et davantage, les mêmes doses peuvent ne pas produire de symptômes ou des symptômes moindres car le corps humain répare en deux mois environ une grande partie des dégâts causés par les radiations.

Source : livre « Le nucléaire, avenir de l’écologie ? », Editions TNR, 2001.

 

II°) LES IRRADIATION INTENSE SUR LE CORPS HUMAIN.

Les effets d’une irradiation intense sur le corps humain

Au niveau de la cellule, la lésion de l’ADN peut provoquer la modification des informations contenues (mutation), ou bien une perte de viabilité (mort cellulaire).

La plupart des lésions produites au niveau de l’ADN sont réparées par les systèmes internes de la cellule. La dose et le débit de dose interviennent. A fort débit de dose, il peut y avoir saturation des mécanismes de réparation. Ceci explique qu’une dose reçue en une fois ait des effets plus importants qu’une dose fractionnée qui laisse aux mécanismes de réparation la possibilité de jouer leur rôle.

A dose égale de rayonnements absorbés, les cellules ont une sensibilité différente : elles sont d’autant plus radiosensibles qu’elles se divisent plus (c’est le cas de la moelle osseuse, des cellules reproductrices et du tissu embryonnaire).

 

sources : http://radioetsante.chez.com/effets1.htm

 

Conclusion:

La radioactivité est très dangereuse pour l’homme et pour tout être vivant.

 

 

source des textes :

http://static.skynetblogs.be/media/44600/dyn003_original_300_299_jpeg_2656757_04a7da9eb076918eef99f9138bbfb0b7.jpg

 

TOM MALLET  ADRIEN HORNEC SYLVAIN

Le nucléaire et l’environnement.

 

Le nucléaire et l’environnement.

 


Le nucléaire et l’environnement:

L’impact d’une installation nucléaire sur l’environnement est dû principalement à ses rejets radioactifs, thermiques et chimiques. Les mesures édictées par la réglementation française sont destinées à maintenir ces rejets à des niveaux acceptables du point de vue de la santé des personnes et de la protection de l’environnement. Il en résulte un impact environnemental limité, d’autant plus que les installations nucléaires ne rejettent dans l’atmosphère ni gaz à effet de serre ni produits polluants tels les dioxydes de soufre ou d’azote ou les poussières.

Les règles de protection de l’environnement et de la santé des populations ont été bafouées impunément : rejets d’eau trop chaude et très mauvaise dilution des produits radioactifs et chimiques qui sont rejetés massivement dans les rivières par les centrales nucléaires.


La faune et la flore :

Les effets du nucléaire, et plus précisément de la radioactivité observés sur les animaux et les végétaux, sont similaires à ceux observés chez l’homme. En effet, dans la mesure où l’ensemble du règne animal et végétal est constitué, tout comme l’organisme humain, de cellules, celles-ci une fois exposées aux radiations peuvent être sujettes à des mutations ou mourir.

 

 

 

 

 

 

 

 

Article réalisé par Charles Vilatte et Bryan Penneroux.

 

Pour réaliser cet article nous avons utilisé les sites suivants :

SFENSociété Française d’Energie Nucléaire

Education environnement

Les effets de la radioactivité sur le corps humain

L’irradiation

Définition

L’irradiation est la conséquence directe de l’exposition externe d’un corps (inerte ou vivant) à des rayonnements ionisants

1/ Quels sont les risque sur la santé ?

http://sante-bien-etre-forme.com/antistress/Effets-radiations-corps-601x601.jpg

 

Voici les principaux effets que peuvent engendrer les radiations.

Ce sont les effets observés lorsque des radiations ionisantes interagissent avec le tissus vivant en transférant leur énergie aux molécules organiques. La gravité de ces effets dépend du type de radiation (alpha, bêta, gamma ), de la dose absorbée, mais aussi du taux d’absorption et de la radio sensitivité des tissus concernés.

http://img.over-blog.com/578x641/3/26/82/45/00000-Vrac/Les-effets-des-radiations-sur-le-corps-humain---natures-pau.jpg

 

Voici d’autres conséquences des radiation sur le corps humain.

 

2/ Comment se protéger ?

Comment se protéger ?

Hormis s’enfermer dans un local et minimiser l’ingestion et l’inhalation de particules (via le port d’un masque), il n’y a pas grand-chose à faire. En revanche, on peut éviter le cancer de la thyroïde en avalant des pastilles d’iode le plus vite possible (dans la demi-heure qui suit l’exposition). Cela permet de saturer la thyroïde en iode, l’iode radioactif ne pouvant alors plus se fixer sur la glande. On peut aussi prévenir ce risque en mangeant du sel iodé.

http://www.starjetset.com/wp-content/uploads/2011/03/iode.jpg

 

 

3/ Un peu d’histoire !

La radioactivité fut découverte en 1896 par Henri Becquerel (1852-1908), lors de ses travaux sur la phosphorescence : les matières phosphorescentes émettent de la lumière dans le noir après expositions à la lumière, et Becquerel supposait que la lueur qui se produit dans les tubes cathodiques exposés aux rayons X pouvait être liée au phénomène de phosphorescence. Son expérience consistait à sceller une plaque photographique dans du papier noir et mettre ce paquet en contact avec différents matériaux phosphorescents. Tous ses résultats d’expérience furent négatifs, à l’exception de ceux faisant intervenir des sels d’uranium, lesquels impressionnaient la plaque photographique à travers la couche de papier. Cependant, il apparut bientôt que l’impression de l’émulsion photographique n’avait rien à voir avec le phénomène de phosphorescence, car l’impression se faisait même lorsque l’uranium n’avait pas été exposé à la lumière au préalable.

Article réalisé par Charlie Delanneau et Marié Rémi.

Sites consultés :

- http://fr.wikipedia.org/wiki/Radioactivit%C3%A9

- http://tpe.radioactivite.free.fr/grand_2.htm

- http://blog.neptis.info/les-effets-des-radiations-sur-le-corps-humain

- http://www.futura-sciences.com/

Le nuage radioactif au Japon

Le nuage radioactif au Japon

Nous allons vous présenter notre exposé sur le nuage radioactif du Japon.

Quelles sont les dangers pour le monde ?

Quelles sont les conséquences pour le Japon ?

Peut-on revenir sur un lieu radioactif ?

Nous allons vous présenter notre exposé sur le nuage radioactif au Japon.


 

Les dangers pour le monde :

source : http://www.japonation.com/tag/radioactivite

 

Il n’a fallu qu’une dizaine de jours pour que le nuage radioactif du Japon atteigne les Etats-Unis puis l’Europe. Sur cette carte, les plus touchés ont été les japonnais et les américains, mais les experts français disent que la radioactivité en France est trop basse pour être détectée.

De plus, les fortes pluies ne font qu’accentuer le dépôt de radioactivité.

Sources : www.japonation.com

 

2° Les conséquences pour le Japon :

sources : http://www.lefigaro.fr/environnement

 

Une alerte à la contamination de produits alimentaires près de la centrale de Fukushima (ex : le lait et les épinards) ainsi que l’eau dans les robinets de Tokyo et ses environs.

De plus, beaucoup de japonnais ayant respiré l’air du nuage seront atteints de cancers de la thyroïde.

Sources : www.lefigaro.com

 

3° Peut-on revenir sur un lieu radioactif ?

sources : http://www.leblogfinance.com/assets_c/2011/03/fukushima-nucleaire-japon-thumb-200×160-124311.jpg

 

Il est très dangereux de revenir sur un lieu radioactif car la radioactivité y est toujours présente avec des taux plus ou moins élevés.

La radioactivité ne s’estompe pratiquement jamais, comme par exemple à tchernobyl où elle est toujours présente.

Pour la sécurité des habitants, ces endroits sont fermés à la population pour éviter les risques d’irradiation.

Sources : www.leblogfinance.com

Les conséquences du nuage radioactif sont à l’échelle mondiale puisque plusieurs  pays ont été touchés. Le Japon a été durement affecté par la radioactivité. La central de Fukushima a été condamnée définitivement à toute la population ainsi que ses alentours.

Auteurs : Bonnet Quentin – MAILLET Tom

Quelles sont les conséquences de la pollution à Fukushima ?

Introduction :

Le 11 mars 2011 un tremblement de terre de magnitude 9 et un tsunami ont provoqué une séries de dégradations et d’explosions dans la centrale nucléaire de Fukushima, d’où une importante pollution nucléaire. Comment peut-on expliquer une telle pollution ?

 

vue aérienne de la centrale de Fukushima

 

I Qu’est ce que Fukushima ? Quelle est la cause de cette pollution ?

Fukushima est une centrale nucléaire située dans la ville de Fukushima, sur la côte Pacifique de l’île de Honshu, au Japon. Cette centrale nucléaire est l’une des 25 plus grandes au monde ! La pollution nucléaire de la centrale de Fukushima est due au tremblement de terre et au tsunami du 11 mars 2011. En effet, suite à ce  tremblement de terre de magnitude 9, les réacteurs 1, 2 et 3 se sont automatiquement arrêtés, seulement les systèmes de refroidissement et de secours ayant été endommagés, une partie du réacteur s’est retrouvée à l’air libre, dégradant la gaine qui s’est oxydée à cause de la vapeur et créant une fusion partielle du combustible. Les enceintes de confinement des réacteurs n’étant plus étanches, expliquent une forte hausse de la radioactivité.

Schéma du fonctionnement d’un réacteur

 

II Comment aurait-on pu éviter cette pollution ?

Le drame de Fukushima aurait-il pu être évité ? La réponse est non, car  il ne faut pas oublier que c’est une suite de catastrophes naturelles qui ont engendré un tel drame. Toutefois, si les systèmes de refroidissements avaient été examinés commes ils auraint dû l’être, les explosions en chaîne ne se seraient peut être pas produites. De plus, si la gestion de la sécurité avait été faite par l’Etat et non des entreprises privées aveuglées par la rentabilité, le système de sécurité aurait pu être plus performant, et mieux adapté aux différentes conséquences.

Explication schématée des évènements du 11 mars 2011

 

III Quels sont les risques encourus sur la santé des hommes ?

Le niveau de radiation après les explosions de la centrale risque d’avoir de graves conséquences sur la santé des personnes. Les pathologies sont différentes selon le mode d’exposition. Les personnes dans la centrale au moment des explosions ont été irradiées directement, et leur durée de vie a été littéralement raccourcie ! Sur le long terme, les cancers, pour les populations extérieures à la centrale, qui ont été irradiées par le nuage nucléaire, par les fortes radiations du Japon, auront probablement des tumeurs bien plus développées, et seront plus exposées au risque de cancers. De plus les techniciens dans la centrale ont été obligés d’arroser avec de l’eau de mer, attentant à leur santé et leur vie.

techniciens de Fukushima arrosant les réacteurs
techniciens de Fukushima arrosant les réacteurs

 

Conclusion

Bref, ces explosions qui ont entraînées des fuites radioactives dans les cuves des réacteurs, précédées d’un tsunami et d’un séisme, ont entraîné de graves conséquence autant d’un point de vue sur la santé des hommes mais également sur la pollution des sols et des dégâts engendrés. C’est bien entendu une accumulation de circonstances qui ont causé de tels évènements. La population restera probablement marquée par ce jour du 11 mars 2011 et ne risque pas d’oublier ce qu’il s’est produit ce jour là. Malheureusement, le sol étant pollué ainsi qu’une bonne partie de la faune aux alentours de la centrale, le reconstruction et la reprise d’une vie normale pour ces habitants sera très longue et douloureuse, n’oubliant pas que des mutations des cellules seront inévitables.

 

D’après : http://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_nucléaire_de_Fukushima_Daiichi

News-environnement.com

Cet exposé a été réalisé par CLAN DE POMMAYRAC Marie, DEROUIN Sophie et PAGNARD Amélie.