Cancer : Soigner en temps et en heure

CANCER :  Soigner en temps et en heure.

 

Le traitement du cancer tourne autour du timing, c’ est extrêmement important. Dans le cas de traitements anticancéreux, il pourrait même faire la différence entre échec et réussite. Des chercheurs ont ainsi démontré que les cellules cancéreuses répondent différemment selon le moment où le traitement est administré.


I.Cellules cancéreuses:

Tout d’abord, le travail de ces chercheurs porte sur un oncogène qui intervient dans la production de la protéine. Celle-ci supprime les tumeurs en poussant les cellules cancéreuses à leur mort programmée, l’apoptose. Dans certains cancers (mélanomes, ostéosarcome, cancer du sein ou cancer colorectal), le gène « MDMX » est surexprimé, bloquant ainsi la production et permettant aux cellules cancéreuses de se multiplier. Les chercheurs ont donc observé les effets de deux traitements anticancéreux administrés conjointement : un ARN interférant bloquant l’expression du gène, et un médicament reproduisant les effets de la ­radiothérapie.

Ensuite, le passage d’une cellule cancéreuse à une tumeur prend beaucoup de temps, soit plusieurs années. Ainsi , on sait qu’un cancer dépisté aujourd’hui correspond à un développement de cellules cancéreuses qui s’est étalé, de façon invisible, sur plusieurs années.

Par ailleurs, on peut dépister un cancer à différents stades. En général, ne sont « visibles » donc détectables que les tumeurs. Certaines peuvent être non dangereuses mais devront être suivies « de près ». Par contre, celles qui « envahissent » les zones environnantes doivent souvent être traitées le plus rapidement possible. Cependant, pour les cancers des cellules du sang comme les leucémies, il n’existe pas de tumeur puisque les cellules du sang se déplacent librement, mais dans ce cas les cellules cancéreuses n’assurent plus les fonctions vitales habituelles.

Enfin, après avoir localisé par imagerie le cancer, il est indispensable de mettre en évidence par un examen au microscope par une biopsie. La prise en charge de la personne malade atteint de cancer sera assurée par une équipe pluridisciplinaire associant le chirurgien, le radiothérapeute et le médecin cancérologue.


II.CONCLUSION:
Pour conclure, le cancer est une maladie qu’on apprend de plus en plus à connaître. La médecine évolue à toute vitesse et les traitements deviennent de plus en plus efficaces. De plus, on comprend mieux comment cette maladie est liée aux habitudes et aux conditions de vie. Ainsi, on peut mettre de l’avant un certain nombre de mesures de prévention comme arrêter de fumer, varier son alimentation et faire de l’exercice. De plus, on peut travailler à améliorer les conditions de vie et de travail des populations les moins favorisées ainsi que leur état de santé. Grâce à toutes ces mesures, le cancer deviendra une maladie rare.

Nos sources sont:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cancer
http://www.lemonde.fr/recherche/cancer

Sarah,  Vanina et Léa.