Catégories des archives : 3e5

Articles produits par les élèves de 3e5 pendant l’année scolaire 2009-2010.

Causes et conséquences de l’obésité.

Repérez les conséquences de l’obésité sur la santé.

A part le problème esthétique et le regard des autres, l’obésité peut avoir de graves conséquences sur la santé, et plus cette obésité sera importante, plus les problèmes seront sérieux…

L’obésité est l’état d’une personne, qui se traduit par un excès de poids, réparti de façon généralisée dans les diverses zones grasses de l’organisme.

Elle peut être dut à des diffuciltées socio-professionel et provoquée une mort prématurée. Cela touche désormais, plus d’un adulte sur cinq. Tout ceci est un cercle vicieux, car lorsque l’on pratique un régime amaigrissants, cela favorise la perte de contrôle alimentaire qui, elle-même, entraînent des prises de poids.

Voici quelques exemples de conséquences sur la santé :

- L’hypertension artérielle qui constite à avoir une pression artérielle trop élevée. ( ce qui correspond à la pression du sang dans les artères, cette pression est aussi la force exercée par le sang sur la paroi des artères ).

- Le diabète de type 2 ceci consiste à avoir un taux de sucre dans le sang plus fort que la normal. Il a une possibilité plus grande d’avoir un infarctus, une angine de poitrine, et cela peut même atteindre le rein ect..

- L’insuffisance veineuse qui provoque des varices ou des ulcères aux jambes.

- L’hypoventilation alvéolaire qui constite à avoir une insuffisance respiratoire ou somnolence.

- Le syndrome d’apnée du sommeil qui fait ronfler.

- Les dyslipidémies, qui elles sont d’avoir une augmentation de graisse dans le sang.

- L’insuffisance cardiaque qui constite à avoir des battements de coeur faible,  d’où un affaiblissement du pou.

- L’arthrose des articulations porteuses qui provoque des maladies comme les tendinites par exemple.

L’ensemble de ces facteurs entraîne une diminution statistique de l’espérance de vie.

http://chaine.teva.fr/cms/upload/11092255.JPG

Conclusion :

L’obésité peut être très dangereuse voir même vitale. Ce phénomène n’a rien de drôle et il ne faut pas s’en moquer ! Le grand coupable est le mode de vie que nous impose notre société d’aujourd’hui.

Article réalisé par BLANC Solène et BORDET Anabelle.

Nous avons pris nos sources sur les sites suivants :

http://www.medecine-et-sante.com/nutrition/obesiteconsequences.html
http://www.haiticulture.ch/Obesite_consequences.html

Pourquoi est-il important de connaître son groupe sanguin ?

Pourquoi est-il important de connaître son groupe sanguin ?

De LHEUREUX Allan et DELORME Julien – 3°5

 

 

Les différents groupes sanguins

Il existe 4 différents types de groupes sanguins. Notre appartenance à un groupe dépend des antigènes (des protéines et de sucres) présents à la surface des cellules rouges. Il existe trois types d’antigènes : A, B et AB. Le groupe O est lui caractérisé par l’absence d’antigènes à la surface des cellules.

Groupe A

Groupe B

Groupe AB

Groupe O

Pourquoi savoir son groupe sanguin ?

Mélanger des types de sang différents peut provoquer une destruction des globules rouges. C’est pourquoi il est absolument indispensable de procéder à des transfusions entre groupes sanguins compatibles.

Tableau de compatibilité entre les différents groupes sanguins

 

Les sujets du groupe O- sont dits « donneurs universels », car ils peuvent donner du sang aux personnes de tous les groupes sanguins. En effet, ils ne possèdent aucun antigène (ni A, ni B), ni aucun anticorps susceptible de détruire d’autres antigènes. Par contre, il ne peut recevoir que du sang de son propre groupe (O-). A l’inverse, les personnes de type AB+ peuvent recevoir du sang de n’importe quel groupe, vu qu’ils possèdent tous les récepteurs possibles.

Même après de multiples transfusions d’autres groupes, on conserve toute sa vie le même groupe sanguin, à part quelques cas particuliers (greffe de moelle osseuse par exemple).

Comment savoir son groupe sanguin ?

Il y a quand même plusieurs façons de connaître son groupe sanguin.  En voici quelques unes :

1. Vous pouvez vous informer auprès de votre médecin de famille ou d’une personne autorisée à consulter votre dossier médical.

2. Vous pouvez participer à une collecte de sang près de chez-vous.

3. Vous pouvez le connaître en clinique privée avec une prescription de votre médecin.

4. Vous pouvez aussi demander à consulter votre dossier médical à l’hôpital.

Hérédité

Nous avons chacun deux gènes, hérités de nos parents, qui codent le groupe sanguin. Le gène O est récessif, alors que les gènes A et B sont dominants. Autrement dit, si vous héritez d’un gène A et d’un gène O, votre groupe sanguin sera de type A. En revanche, si vous héritez de deux gènes O, vous serez aussi de type O.

Sources :

Les sources des images sont en lien directement sur l’image.

http://www.linternaute.com/sante/magazine/biologie/groupes-sanguins/groupes-sanguins.shtml

http://www.abovie.com/connaitreSonTypeSanguin.htm

http://tatoufaux.com/?Il-est-utile-de-connaitre-son

http://francois.derouin.free.fr/svtclggsand/?p=5168

BIOCARBURANTS : DES AVANTAGES AUX LIMITES

Les réserves de carburants sont en baisse constante et si on utilise pas de biocarburants les réserves vont disparaître


 

Qu’est ce que le biocarburant?

Un biocarburant ou agrocarburant est un carburant produit à partir de matériaux organiques non fossiles, provenant de la biomasse. Il existe actuellement deux filières principales :

D’autres formes moins développées voire simplement au stade de la recherche existent aussi : carburant gazeux (biogaz carburant, dihydrogène), carburant solide.

chickennews.wordpress.com

 

Les biocarburants des deux générations

Les avantages des carburants de première génération ont vite été contredits. En effet, il semblerait que leur forte teneur en oxygène favorise la formation d’oxydes d’azote et d’aldéhydes, ils produisent aussi un pollution dangereuse. De plus, pour arriver à réduire la consommation de pétrole, les hectares qu’ils faudraient mobilisés atteignent des chiffres énormes et irréalisable sauf si un jour le monde fait le choix de ne plus manger pour faire rouler quelques voitures!!! N’oublions pas que la concurrence avec l’alimentation du monde est aussi un des graves inconvénients. Des milliers de personnes meurent de faim par jour alors qu’on utilise des matières premières nourricières pour faire rouler nos voitures. Bref le miracle des biocarburants de première génération a vite était déchanté et ceux de seconde génération ont fait leur entrée.

tpe.jpg< ce tableau exprime les résultats du rendement énergétique de différents carburants.Ces résultats parlent d’eux même; le bioéthanol est là encore beaucoup plus intéressant pour son rendement énergétique qui est le double de celui de l’essence. En plus si l’énergie dépensée pour produire les biocarburants est elle-même d’origine renouvelable, ce rendement est porté à 3 pour le bioéthanol.

L’équilibre en terme de gaz à effet de serre est meilleur. L’éthanol cellulosique pourrait produire 75 % de CO2 de moins que le pétrole conventionnel, tandis que l’éthanol à base de blé, de maïs ou de betterave ne réduit les taux de CO2 que de 60 %.

Ils sont capables d’utiliser une plus grande quantité de matière première de biomasse puisqu’ils utilisent la plante entière et n’interfèrent pas avec la production alimentaire ;

Ils pourraient être produits à des prix concurrentiels, en particulier si l’on utilise la biomasse à faible coût. En effet les matières premières lignocellulosiques sont moins onéreuses que les matières premières classiques et leur culture requiert moins d’énergie et d’engrais(pour les cultures dédiées).De plus ce sont des carburants de meilleure qualité que les biocarburants de première génération

 

 

Pour ce qui est des inconvénients…

Les inconvénients de ces biocarburants sont très peu connus puisqu’ils sont eux même très peu développés. Mais il est bon d’en savoir quelques un !

  • Leur principal inconvénient est leurs coûts très importants de lancement bien que leurs coûts de production eux restent très intéressants.
    Une usine de première génération de carburant demande environ 50 millions d’euros d’investissement pour devenir opérationnelle. La production de biocarburant de seconde génération implique un capital de départ 10 fois plus important que celui des usines de première génération et il faut environ cinq ans pour que les usines de deuxième génération puisse atteindre une production maximale.C’est donc un problème de financement important d’autant plus que ces biocarburants ne sont pas encore sur le marché.
  • Des recherches sont encore nécessaires pour leur mise au point et il se pourrait qu’elles soient longues.Il y a encore beaucoup de “verrous” technologiques qui empêchent un déploiement à l’échelle industrielle.

L’équilibre en terme de gaz à effet de serre est meilleur. L’éthanol cellulosique pourrait produire 75 % de CO2 de moins que le pétrole conventionnel, tandis que l’éthanol à base de blé, de maïs ou de betterave ne réduit les taux de CO2 que de 60 %.

Ils sont capables d’utiliser une plus grande quantité de matière première de biomasse puisqu’ils utilisent la plante entière et n’interfèrent pas avec la production alimentaire ;

Ils pourraient être produits à des prix concurrentiels, en particulier si l’on utilise la biomasse à faible coût. En effet les matières premières lignocellulosiques sont moins onéreuses que les matières premières classiques et leur culture requiert moins d’énergie et d’engrais (pour les cultures dédiées). De plus ce sont des carburants de meilleure qualité que les biocarburants de première génération.

L’utilisation des biocarburants est la solution de demain cepandant, il y a des limites existantes.

http://tpebiocarburant2008.unblog.fr/avantages-et-inconvenients/

http://www.cdupropre.com/affiche-liste.php?annonce=9&cat=

réalisé par charles et simon