Archives de l'auteur : 3e1 Lea T.

Les recommandations « mangerbouger » .

                                                                 « Bien manger pour bien se porter« 
Les effets des excès, de la sédentarité et de l’affaiblissement des repères alimentaires ont engendré une montée continue de l’obésité et des pathologies liées à une mauvaise nutrition, comme le diabète «gras», les maladies cardiovasculaires ou certains cancers. La France s’est dotée en 2001 d’un Programme National Nutrition Santé et est ainsi devenue le premier pays européen à disposer d’une telle stratégie. Le PNNS 1 (2001-2006) a établit un socle de repères nutritionnels, qui constitue désormais la référence française officielle :
  1. « Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour »
  2. « Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière »
  3. « Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé »
  4. « Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas ».
Le PNNS 2 s’est doté de nouvelles ambitions en matière de prévention, de dépistage précoce et de prise en charge des troubles nutritionnels (obésité, dénutrition). Il s’est fixé 9 objectifs prioritaires :
  1. Augmenter la consommation de fruits et légumes
  2. Augmenter la consommation de calcium
  3. Réduire la contribution moyenne des apports lipidiques totaux
  4. Augmenter la consommation de glucides
  5. Réduire l’apport d’alcool chez ceux qui consomment des boissons alcoolisées
  6. Réduire de 5 % la cholestérolémie moyenne dans la population des adultes
  7. Réduire de 10 mm de mercure la pression artérielle systolique chez les adultes
  8. Réduire de 20 % la prévalence du surpoids et de l’obésité
  9. Augmenter l’activité physique quotidienne par une amélioration de 25 % du pourcentage des sujets faisant l’équivalent d’au moins 1/2h de marche rapide par jour.

 

Afin d’atteindre ces objectifs, le PNNS 2 a développé 9 repères de consommation alimentaire, faisant l’objet de campagnes de communication de grande ampleur, que nous voyons en ce moment sur toutes les chaînes hertziennes. %% Je vous fais un résumé des principaux points : Au moins 5 fruits et légumes par jour
  • A chaque repas et en cas de petits creux,
  • Qu’ils soit crus, cuits, nature ou préparés, frais, surgelés ou en conserve.
Céréales à chaque repas et selon l’appétit  
  • Favoriser les aliments céréaliers complets ou le pain bio.
  • Privilégier la variété.
3 produits laitiers par jour  
  • Privilégier la variété.
  • Privilégier les fromages les plus riches en calcium, les moins gras et les moins salés.
1 à 2 fois viande ou poisson par jour  
  • En quantité inférieure à celle de l’accompagnement.
  • Viandes : privilégier la variété des espèces et les morceaux les moins gras.
  • Poisson : au moins 2 fois par semaine.
Limiter la consommation des matières grasses  Privilégier les matières grasses végétales (huiles d’olive, de colza…).
  • Favoriser la variété.
  • Limiter les graisses d’origine animale (beurre, crème…).
Limiter la consommation du sucre
  • Attention aux boissons sucrées.
  • Attention aux aliments gras et sucrés à la fois (pâtisseries, crèmes dessert, chocolat, glaces…).
De l’eau à volonté
  • Au cours et en dehors des repas.
  • Limiter les boissons sucrées (privilégier les boissons allégées).
  • Boissons alcoolisées : ne pas dépasser, par jour, 2 verres de vin (de 10 cl) pour les femmes et 3 pour les hommes. 2 verres de vin sont équivalents à 2 demis de bière ou 6 cl d’alcool fort.
Limiter la consommation du sel
  • Préférer le sel iodé.
  • Ne pas resaler avant de goûter.
  • Réduire l’ajout de sel dans les eaux de cuisson.
  • Limiter les fromages et les charcuteries les plus salés et les produits apéritifs salés.
Activité physique
  • Au moins l’équivalent d’une demi-heure de marche rapide chaque jour
  • A intégrer dans la vie quotidienne : marcher, monter les escaliers, faire du vélo…
S’il est recommandé de limiter la prise de certains aliments, il n’est pas question d’en interdire la consommation. De temps en temps, on peut s’offrir un petit plaisir ! Comme vous le voyez, c’est une véritable stratégie qui s’est mis en place, de la prévention par le biais de guides nutritionnels jusqu’à la prise en charge de l’obésité. Vous pouvez télécharger ces guides nutrition sur le site http://www.mangerbouger.fr/ Et vous que pensez-vous de ce programme ?

                                        Article réalisé par : Léa T.