La Contraception: chez les jeunes

Cette article nous montre que 80% des femmes ont adopte la pilule contraceptive alors que c est loin d’être le cas dans les autres pays du monde par exemple en Ouzbékistan sont utilisés le stérilet. L’article met en cause la pilule et conseille pour réduire les risque utiliser un moyen alternatif de contraception. Cette exception française s explique car de nombreuse pilule sont remboursées…

 

I : La pilule contraceptive a été inventé par le Dr Grégory Pincus en 1951 au Etats-Unis. Elle a été dépénalisée en France en 1967. Les premières pilules était fortement dosées en « hormone » et ont provoqué de nombreux cancer du seins chez les femmes alors que aujourd’hui les pilules sont dix fois moins dosées et ne pas risquent d’avoir une maladie.

La plus grande contraception utilisée par les français reste le préservatif en début de vie sexuelle, puis ensuite la pilule, puis le stérilet après avoir eu un enfant. Ce sont les principaux enseignements de la première étude sur la contraception menée depuis dix ans selon  l’INED. La pilule reste employée à 50% des français de 15 à 19 ans, est l’un des faits marquant qui ressort de l’enquête FECOND menée aussi par l’INED. INSERM à prélevée des échantillons aléatoires de plus de 5000 femmes et 3000 hommes. Cette baisse se montre par l utilisation d autre méthodes hormonales (implants, patch, anneau vaginaux) dans certaines catégories, par exemple chez les 18-19 ans ou les 25-29 ans. Pour les chercheurs, ce phénomène pose problème. La question du coût de la contraception est posée, d autant que 42%  des femmes voient prescrire des pilules de troisième ou de quatrième génération, non remboursées, bien que ces dernière ne soient pas mieux tolérées par les utilisatrice. Seules 43% de celles qui se trouvent en situation financière difficile sont totalement remboursées.

Www.franceinter.fr/depeche-la-pipule-de-3eme-generation-est-elle-dangereuse

II : Le stérilet qui est une méthode économique et qui ne dépend pas de la prise quotidien et pourrait convenir à des femmes jeunes, il reste trop peu utilisé car seules 21% des femmes y ont recours et la plupart on déjà eu 2 enfants. Beaucoup de femmes pensent que le stérilet n’est pas fait pour elles car elles sont persuadées à tort que le stérilet n’est pas indiqué pour celles n ayant pas eu d’enfant. Le nombre d’avortement s’est stabilisé en France autour de 225000, d autres facteurs entrent en jeu dans les décisions d’avorter mais d’après les dernière resultat, il mettent en évidence une augmentation du nombre d avortement cher les femmes de 20 à 24 ans. Cela concerne 27 femmes sur 1000. En février les ventes de pilules de dernière génération baissaient de 34 %. Cette chute n’était que partiellement compensée par une hausse des ventes de pilules de première génération, de 27% à la même période


aly-abbara.com

CONCLUSION : Donc il y a une forte diminution de l’utilisation de la pilule pour d’autres moyens comme le stérilet, le patch… La pilule et le préservatif masculin reste plus utilisé chez les jeunes que chez les adultes. Les femmes n’ont pas trop confiance entre la pilule de  1er, 2eme,3eme,4eme … génération car il ne savent jamais la quelle choisir pour elles. Les autres méthodes de contraception ne sont pas assez utilisées et sont délaissées pour la pilule et  beaucoup d’avortements sont réalisés à cause de la pilule oubliée.

WWw.le monde.fr

planningfamilial-npdc.org

Florian Chancioux et Alexandre Eldin 3°3